Nos chatons vous sont vendus aux conditions suivantes :

Pas avant 12 semaines. A ce moment-là, ils sont suffisamment sociabilisés pour bien s'acclimater chez vous. C'est également le temps nécessaire pour qu'ils puissent être à jour avec leurs vaccins. A l'exception des chats vendus en élevage, nos chatons sont stérilisés.

Ils sont vaccinés contre le typhus, le coryza et la leucose : vous n'aurez pas besoin de les vacciner avant l'année prochaine. Ils sont également vermifugés, et vous aurez également un certificat de bonne santé établi par un vétérinaire. Sachez que leurs parents sont négatifs aux maladies suivantes : Fiv, Felv, PKDefet GSDIV. Les parents sont régulièrement testés contre la maladie cardiaque HCM. Cliquez ici pour en savoir davantage sur la santé du chat norvégien.

Ils ont leur puce d'identification électronique et la carte d'identification qui constitue la carte d'identité du chaton.

Ils ont leur propre carnet de santé, ou un passeport européen, si vous ne vivez pas en France.

Ce sont des chats de race, ils ont leur pedigree LOOF, ou du moins le numéro de dossier équivalent à la demande de pedigree si le traitement de la demande de pedigree prend un peu de temps.

Nous établissons un contrat de vente, qui comporte toutes les mentions légales nécessaires.

Ils vous rejoignent un jouet et/ ou un plaid qu'ils connaissent, quelques croquettes de la marque à laquelle ils sont habitués et une clé USB avec des photos et/ou vidéos de leurs premières semaines.

Vous aurez également un petit livret de conseils pour que tout se passe au mieux une fois le chaton arrivé dans son nouveau foyer.

Comment adopter un chaton norvégien chez Skadi's ?

Dans un premier temps, il suffit de me contacter par mail ou par téléphone. L'idéal est de fixer ensemble un rendez-vous pour que vous puissiez venir rendre visite aux chatons. Ca ne vous engage à rien et vous pourrez voir les parents (au moins la maman) de la portée, l'environnement dans lequel vivent les chats, poser toutes les questions que vous voudrez et, surtout, voir le chaton lui-même! Vous vous ferez une meilleure idée de son caractère, vous verrez aussi ses frères et soeurs... Peut-être même que, finalement, vous lui préférerez un autre de la portée! Ce contact "en vrai" est souvent un moment émouvant: c'est la première rencontre entre le chaton et sa potentielle future famille.

Pour que vous puissiez voir un chaton déjà éveillé, dont le caractère commence à se dessiner, nous ne faisons pas de visites et de réservations avant la sixième semaine du chaton. Vous pouvez tout de même nous contacter auparavant si vous êtes intéressé pour établir un premier contact et prendre un rendez-vous.

Si, après la visite, vous êtes toujours partant (et moi aussi), alors nous établirons ensemble une réservation (nous pouvons aussi le faire plus tard si vous souhaitez un délai de réflexion), avec un premier payement d'arrhes. Si le chaton a moins de 12 semaines, jusqu'à ce qu'il soit prêt à vous rejoindre, je vous ferai parvenir le plus souvent possible des nouvelles et des photos!

Il existe trois statuts possibles pour un chaton :

Libre : ce chaton cherche encore sa future famille
En option : quelqu'un de bien s'y intéresse, mais cette personne n'a encore rien réservé. Cette personne est prioritaire sur d'autres options.
Réservé : ce chaton a déjà trouvé sa future famille, il la rejoindra bientôt !

Quel est le juste prix d'un chaton norvégien ?

Il faut être d'accord de dépenser un certain prix pour un chat de race. Oui, un achat de plusieurs centaines d'euros, c'est une somme considérable d'un seul coup, même si ce n'est pas grand-chose en comparaison avec l'ensemble des dépenses dans la vie d'un chat. Avec cet achat, vous payez pour du confort et de la qualité.

Attention ! Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas le pedigree qui fait le prix du chat. Il ne coûte qu'une trentaine d'euros à l'éleveur (en gros, si on vous propose un chat sans pedigree "pour qu'il coûte moins cher", méfiez-vous !). En réalité, ce sont toutes les dépenses que l'éleveur fait au fil de l'année en frais vétérinaires, en croquettes, en litière, en expositions, en matériel divers pour le bien être et la santé des animaux qui amène à ce prix. De fait, les éleveurs félins qui gagnent vraiment de l'argent avec leur activité sont des exceptions !

D'une race à l'autre, les prix peuvent varier selon la rareté des reproducteurs. Dans certaines races, un chat de reproduction peut coûter plusieurs milliers d'euros. En vendant mes chatons 800 euros environ, j'essaie surtout de limiter mes pertes. Pour en savoir plus sur le prix d'un chat norvégien, cliquez ici.

Vous l'aurez compris, le norvégien n'est pas un bon gagne-pain... mais c'est une passion formidable ! Et elle ne demande qu'à vous gagner.

Etes-vous fait pour accueillir un chaton norvégien ?

Pour toutes les raisons expliquées plus haut, il est important pour moi de confier mes chatons à des familles qui sauront tenir compte du bonheur de leur animal.

Ce qui implique, par exemple, certaines conditions de sécurité obligatoires, comme le fait de protéger ses fenêtres, de garder son minou à l'intérieur (sauf si, par exemple, le jardin est sécurisé). Si vous n'avez jamais eu de chat ou que vos autres chats vivaient à l'extérieur, vous pourrez par exemple lire de très bons conseils sur la protection des balcons sur le site de la Chatterie d'Hibernia, d'autres conseils sur le site de la Chatterie de l'Eperon, et voir quelques exemples de protections de fenêtres ici.

Ne vous en faites pas : ce n'est pas parce que votre chat reste à l'intérieur qu'il va s'ennuyer ! Il existe plein de moyens simplissimes pour que votre minou soit parfaitement heureux en étant en sécurité chez vous.

Cette exigence de sécurité peut être rédhibitoire, mais elle n'est pas un caprice de ma part ou une volonté de surprotéger l'animal. Certes, un chat adore se balader, chasser, profiter du soleil... Et s'il est un animal sauvage, à l'origine, il n'est malheureusement pas fait pour vivre à dehors dans notre milieu. Nombreux sont les chats qui meurent écrasés sur la route, reviennent défigurés parce qu'ils se battent avec un animal sauvage, ramènent des puces et maladies diverses, voire, cas plus rares mais néanmoins avérés, sont battus, volés ou empoisonnés par des humains. Bref, tous ces dangers mis bout-à-bout réduisent de plus de moitié l'espérance de vie d'un chat... Il y aura toujours des gens qui pensent qu'un chat est fait pour vivre dehors, libre, parfois sans vaccin, parfois non stérilisé (ce qui peut avoir des conséquences dramatiques). Mais je ne souhaite pas que mes chatons connaissent ce genre de vie là.

En revanche, je peux vous donner plein d'astuces pour que votre chat soit bien dans ses pattounes, même dans un petit espace ! Le plus souvent, lui laisser des accès aux lieux en hauteur, lui mettre une chaise devant une fenêtre, jouer avec lui tous les jours ou lui donner un compagnon… cela suffit à son bonheur. Ma prof' de comportement félin disait: "Offrez lui un bocal à poisson rouge bien fermé sur le dessus, et vous donnerez une distraction de luxe à votre chat!".

Ayez aussi en tête qu'un chat coûte de l'argent tout au long de l'année (frais alimentaires, litières, vétérinaire...). Il peut-être une astreinte dans certaines circonstances, comme les départs en vacances. Il existe de nombreuses solutions pour pallier ces difficultés, comme les gardes d'animaux à domicile. Là encore, mieux vaut y songer avant l'adoption du chaton.

Bref: un chat de race coûte certes un certain prix à l'achat - très souvent entre 600 et 1000 euros pour un chat norvégien - , mais que, comme tous les autres chats, il aura un certain coût non-négligeable tout au long de sa vie (croquettes, litière, frais vétérinaires, gardes éventuelles pendant les vacances,...). Posséder un chat implique certaines de veiller à son bien être, à sa santé, à sa sécurité. Je souhaite que les familles de mes chatons en aient conscience au moment de l'adoption. Un chat est un vrai bonheur mais aussi une vraie responsabilité. Si vous ne vous sentez pas prêt pour subvenir à ses besoins, au temps et aux frais que cela implique, posez-vous la question: souhaitez-vous vraiment adopter un chaton?

Evidemment, je reste à la disposition des familles qui accueillent mes chatons tout au long de la vie de l'animal, pour toute question ! J'aimerais bien aussi avoir des nouvelles d'eux. Il est important pour moi d'être tenue au courant en cas de problème de santé ou de comportement. Vous aider fait dans ces moments-là fait aussi partie de mon rôle d'éleveuse. De la même manière, si, pour une raison ou pour une autre, vous ne pouviez garder le chat chez vous, je souhaiterais vous aider à lui trouver une nouvelle famille plutôt que de le retrouver sur une petite annonce Internet ou dans un foyer de la SPA...

Vous êtes intéressé ? N'hésitez pas à me contacter !

Vous pouvez également lire auparavant les conseils du Loof avant tout achat d'un chat de race.